top of page
Search

Bill C-11 - Shout NOW to your Senators!

Updated: Oct 27, 2022

***French text is at the after all the Senator emails, and in the comments*** ***Le texte français se trouve à la suite de tous les courriels des sénateurs***


So, YOU KNOW that Bill C-11 needs to be rejected, but you don't know where to start when it comes to contacting your Provincial Senators.


Don't worry, we've got you!


First - you must use your own words. Simply cutting and pasting information does not cut it anymore, and your effort will be bulked with everyone else who cut and pasted the same thing, and it will all count as 1 voice instead of your voice.


So tweak what we're providing, so it is your work and your voice.


Second - be respectful at all times with what you are writing. Otherwise, it will be tossed.


Thirdly - keep it short and sweet! If it is too long, more than 2 screens on email, there is the possibility it won't be read.


If you wish, provide a link to this blog that contains all the research for them to read.


Ok, we're first providing you with an outline, and below this outline, you'll see links to the information you can use.


By scrolling to the bottom of this blog post, you'll see email links for every Senator of your Province or Territory, as well as links to the Senate Committee Members for this Bill.


Email the Senators of your Province AND those on the Senate Committee.


Make sure you send INDIVIDUAL EMAILS, so there is a greater chance of them making it to their email accounts. DO NOT cut and paste all the email addresses into 1 email.


Finally, check out the FORUM SECTION of our website. You'll find additional current information on what the Senate Committee is being advised on by those presenting before the Senate Committee.


____________


Dear Senator (insert their name here),


Now that Bill-C11 has passed the second reading despite the extreme amount of information before you, from the People of Canada, those producing Canadian Online Content, Corporations that rely on content creators, lawyers, and many, many more, I am now adding my feedback, because strongly that this legislation needs to be rejected, or go to a Federal Referendum.


The wording of this bill is dangerous due to the possibility that this bill will regulate what every user can post online. The CRTC Chair has addressed that this is the power that this bill gives, yet they state it won't be used. If it won't be used, the wording does not need to be there! This is a dangerous slope that we in Canada have seen too many times now, and the power behind the words of legislation is ALWAYS used, despite what we are told.


...add in more information as you wish based on the information in the links below...


Senators, I urge you to vote NO on C-11.


If it cannot be stopped entirely, it must be modified to eliminate any possibility that it will be applied to user-generated content.


If it cannot be modified or reworded, I urge you to recommend a Federal Referendum on this, as it affects anyone who generates content on the internet. This is a vast percentage of the people of Canada, they should be able to vote on this!


Please do what is right for all Canadians.


Thank you so much.


First name and last name

City:

Postal Code:

Email:



Pulled from the FAQ below: (huge credit to openmedia for this!)


If Bill C-10 is a bad idea, what should our government do instead?


We believe the government should slow down and take seriously their promise to help us tell Canadian stories. Given that the financial crisis for our funding for Canadian stories supposedly driving C-10’s haste doesn’t exist, we need to hit pause NOW and make sure that the reforms we’re building are indeed about supporting innovative, culturally diverse Canadian content everywhere on the Internet.


We believe five core principles should inform a healthy C-10 successor.

  • Fix CanCon First: Our CanCon points system was last updated in 1984 and badly needs a makeover. Canadian stories for far too long have been limited by the government’s rigid, top-down CanCon criteria. Not only has this fickle system allowed great Canadian stories to slip through the cracks and fail to meet the standards for CanCon (the Handmaid’s Tale, anyone?), it’s also long reinforced outdated ideas of “old stock” Canadian identities. A CanCan overhaul for the 21st century should instead center the full diversity of Canadian identities — including multicultural identities — and recognize their equal roles in the future of Canadian content.

  • Support Canadian content discoverability through user choice: The Internet isn’t broadcast media; we’re in control of what we want to watch and listen to, and it should stay that way. Any regulation that imposes new requirements on how streaming platforms present our home pages or search results should be focused on giving us more choices, not less. And that should mean the choice to turn on seeing more Canadian content in our feeds or more content of any other type that matters to us.

  • Reward anyone who produces recognized Canadian content: Anyone who is producing CanCon to the creative and employment standards of our revised CanCon definition should be eligible for CanCon funding support, full stop. When special rules exclude some making high-quality Canadian content from support, we’re left with a public conversation far more about industry politics and manoeuvering than Canadian creativity and storytelling.

  • Meet Canadians on all our platforms: Beyond the definition of CanCon, a well-thought-through regulatory approach needs to explicitly recognize and support new online media, like podcasts and other user-generated content, that more and more Canadian creators use to make a living. While traditional broadcast and radio should, of course, remain part of Canadian storytelling, failing to engage platforms preferred by younger Canadians will increasingly separate the stories the government wants to support from the online lives Canadians increasingly live.

  • Showcase Canadian culture to the world: Back in 2017, Heritage Minister Mélanie Joly had an optimistic vision of Canadian broadcast content’s ability to compete with and thrive amidst the panoply of world cultural products. Facing industry criticism, the government has backed off that vision; but as the reams of awards recently issued to Schitt’s Creek demonstrate, Joly was right. A C-10 successor should not be about protectionist measures that shut Canadian culture off from the world and force it on people in Canada whether we want it or not, but outward-facing efforts that give Canadian creators the support they need to create great new and old media content that appeals at home and abroad.



What's Wrong With Bill C-11: A FAQ


Michael Geist's Blog - a lawyer's take on Bill C-11


A Fatally Flawed Gateway to Censorship - Author, Jay Goldberg, Canadian Taxpayers Association


The chair of CRTC states, "Bill C-11 Would give CRTC Power over User-Generated Content,"...but they won't use it.


Bill C-11's forced promotion of CanCon on online platforms 'very risky,' MPs hear



SENATE COMMITTEE MEMBERS:

Committee Members:

ALBERTA SENATORS


BRITISH COLUMBIA SENATORS

MANITOBA SENATORS


NEW BRUNSWICK SENATORS


NEWFOUNDLAND AND LABRADOR SENATORS George.Furey@sen.parl.gc.ca


NOVA SCOTIA SENATORS


ONTARIO SENATORS


PRINCE EDWARD ISLAND SENATORS


QUEBEC SENATORS


SASKATCHEWAN SENATORS


NORTHWEST TERRITORIES SENATOR


NUNAVUT SENATOR

YUKON SENATOR

Pat.Duncan@sen.parl.gc.ca


***********French Version**************


Projet de loi C-11 - Lancez un appel à vos sénateurs dès maintenant !

(Rédigé par Rhonda Cwynar)


Notez : Ce document a été traduit pour votre bénéfice. En cas d'incohérence, la version originale anglaise prévaudra, compte tenu qu’elle est la source de ce contenu. Merci de votre compréhension. (Voir version anglaise ici)


Vous savez donc que le projet de loi C-11 doit être rejeté, mais vous ne savez pas par où commencer pour contacter vos sénateurs provinciaux.


Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous !

Premièrement, vous devez utiliser vos propres mots. Le simple copier-coller d'informations ne suffit plus, et vos efforts seront confondus avec ceux de tous les autres qui ont copié-collé la même chose, et tout cela comptera pour une seule voix au lieu de la vôtre.

Alors adaptez ce que nous vous fournissons, pour que ce soit votre travail et vos paroles. Deuxièmement, soyez respectueux à tout moment avec ce que vous écrivez. Sinon, il sera jeté.

Troisièmement, soyez bref et agréable ! S'il est trop long, plus de 2 écrans sur un courriel, il y a des chances qu'il ne soit pas lu.

Si vous le souhaitez, fournissez un lien vers ce blog qui contient toutes les recherches pour qu'ils puissent les lire.

Nous vous fournissons d'abord un plan et, en dessous de ce plan, vous trouverez des liens vers les informations que vous pouvez utiliser.

Enfin, en faisant défiler le texte jusqu'au bas de ce blogue, vous verrez des liens vers des courriels pour chaque sénateur de votre province ou territoire. Envoyez des courriels aux sénateurs de votre province ET à ceux du comité sénatorial.


Veillez à envoyer des COURRIELS INDIVIDUELS, afin d'augmenter les chances qu'ils parviennent à leurs comptes de messagerie. NE PAS COUPER coller toutes les adresses électroniques dans un seul courriel.


Enfin, consultez la section FORUM de notre site Web. Vous y trouverez des informations supplémentaires à jour sur les sujets sur lesquels la commission sénatoriale est conseillée par ceux qui se présentent devant elle.

____________


Cher sénateur ou chère sénateure (insérer son nom ici),

Maintenant que le projet de loi C11 a été adopté en deuxième lecture, malgré l'énorme quantité d'informations qui vous ont été présentées par les citoyens du Canada, les producteurs de contenu canadien en ligne, les sociétés qui dépendent des créateurs de contenu, les avocats et bien d'autres; j'ajoute maintenant mes commentaires, car je suis convaincu que cette législation doit être rejetée ou faire l'objet d'un référendum fédéral. La rédaction de ce projet de loi est dangereuse en raison de la possibilité que ce projet de loi réglemente ce que chaque utilisateur peut publier en ligne. Le président du CRTC a indiqué que c'est le pouvoir que donne ce projet de loi, mais il affirme qu'il ne sera pas utilisé. S'il ne sera pas utilisé, la formulation n'a pas besoin d'être là ! C'est une pente dangereuse que nous avons vue trop souvent au Canada, et le pouvoir derrière les mots de la législation est TOUJOURS utilisé, malgré ce qu'on nous dit.

...ajoutez les informations que vous souhaitez sur la base des informations contenues dans les liens ci-dessous...

Sénateurs, je vous demande avec insistance de voter NON au C-11.

S'il n'est pas possible de l'arrêter complètement, il faut le modifier pour éliminer toute possibilité de l'appliquer aux contenus générés par les utilisateurs.

Si le projet de loi C-11 ne peut être modifié ou reformulé, je vous invite à recommander un référendum fédéral sur cette question, car elle concerne toute personne qui génère du contenu sur internet. Il s'agit d'un vaste pourcentage de la population du Canada. Ils devraient être en mesure de voter sur ce sujet ! S'il vous plaît, faites ce qui est juste pour tous les Canadiens.

Merci beaucoup. Prénom et nom de famille

Ville :

Code postal :

Courriel :



Extrait de la FAQ ci-dessous : (un grand merci à Openmedia pour ceci !)

Si le projet de loi C-10 est une mauvaise idée, que devrait faire notre gouvernement à la place ? Nous pensons que le gouvernement devrait ralentir et prendre au sérieux sa promesse de nous aider à raconter des histoires canadiennes. Étant donné que la crise financière pour le financement de nos histoires canadiennes, qui est censée motiver la précipitation du C-10, n'existe pas; nous devons faire une pause MAINTENANT et nous assurer que les réformes que nous construisons visent effectivement à soutenir un contenu canadien innovateur et culturellement diversifié partout sur l’internet.

Nous croyons que cinq principes fondamentaux devraient informer un successeur en bonne et due forme du C-10.


  • Corriger le contenu canadien (CanCon) d'abord : Notre système de points pour le contenu canadien a été mis à jour pour la dernière fois en 1984, et a grandement besoin d'une réforme. Pendant trop longtemps, les histoires canadiennes ont été limitées par les critères rigides et directifs du gouvernement pour le contenu canadien. Non seulement ce système aléatoire a permis à d'excellentes histoires canadiennes de passer à travers les mailles du filet et de ne pas répondre aux « normes » du contenu canadien (La servante écarlate, en autre), depuis trop longtemps, cela a également renforcé les idées dépassées sur les identités « vieux jeu » canadiennes. Une réforme du contenu canadien pour le 21e siècle devrait plutôt mettre en valeur toute la diversité des identités canadiennes - y compris les identités multiculturelles - et reconnaître leur rôle de part égal dans l'avenir du contenu canadien.

  • Soutenir la découverte du contenu canadien par le choix de l'utilisateur : L'internet n'est pas un média de diffusion ; nous contrôlons ce que nous voulons regarder et écouter, et cela doit rester ainsi. Toute réglementation qui impose de nouvelles exigences sur la façon dont les plateformes de diffusion en continu présentent nos pages d'accueil ou nos résultats de recherche doit viser à nous donner plus de choix, et non moins. Et cela devrait signifier le choix de voir plus de contenu canadien dans nos fil d'actualités ou plus de contenu de tout autre type qui nous intéresse.

  • Récompenser toute personne qui produit un contenu canadien reconnu : Toute personne qui produit un contenu canadien conforme aux normes de création et d'emploi, de notre définition révisée du contenu canadien (CanCon), devrait être admissible au soutien financier de CanCon, point à la ligne. Lorsque des règles spéciales excluent du soutien à certains réalisateurs de contenu canadien de haute qualité, nous nous retrouvons avec une conversation publique qui porte bien plus sur la politique et les manœuvres de l'industrie que sur la créativité et la mise en récit canadienne.

  • Rencontrer des Canadiens sur toutes nos plateformes : Au-delà de la définition du contenu canadien, une approche réglementaire bien pensée doit reconnaître et appuyer expressément les nouveaux médias en ligne, tels que les balados et autres contenus générés par les utilisateurs, que de plus en plus de créateurs canadiens utilisent pour gagner leur vie. Bien que la radiodiffusion et la radio traditionnelles doivent continuer à faire partie de la mise en récit canadienne, le fait de ne pas s'engager sur les plateformes préférées des jeunes Canadiens séparera de plus en plus les histoires que le gouvernement veut soutenir, des vies en ligne que les Canadiens habitent de plus en plus.

  • Faire connaître la culture canadienne au monde entier : En 2017, la ministre du Patrimoine Mélanie Joly avait une vision optimiste de la capacité du contenu canadien radiodiffusé à concurrencer et à prospérer au milieu de la panoplie de produits culturels mondiaux. Face aux critiques de l'industrie, le gouvernement a fait marche arrière par rapport à cette vision ; mais comme le démontrent les multitudes de prix récemment décernés à Schitt's Creek, Joly avait raison. Le successeur du projet de loi C-10 ne devrait pas prendre la forme de mesures protectionnistes qui isolent la culture canadienne du reste du monde et l'imposent aux Canadiens, que nous le voulions ou non ; mais plutôt ses efforts tournés vers le monde extérieur qui donnent aux créateurs canadiens le soutien dont ils ont besoin pour créer de grands contenus médiatiques, nouveaux et anciens, qui plaisent au pays et à l'étranger.



1,441 views2 comments

2 comentários


Envoyez des courriels aux sénateurs de votre province ET à ceux du comité sénatorial.


Veillez à envoyer des COURRIELS INDIVIDUELS, afin d'augmenter les chances qu'ils parviennent à leurs comptes de messagerie. NE PAS COUPER coller toutes les adresses électroniques dans un seul courriel.


Enfin, consultez la section FORUM de notre site Web.Vous y trouverez des informations supplémentaires à jour sur les sujets sur lesquels la commission sénatoriale est conseillée par ceux qui se présentent devant elle.

Curtir

Rhonda Cwynar
Rhonda Cwynar
27 de out. de 2022

Our wonderful Liz translated the English to French. You'll find the French Text at the bottom of the blog, as well as here for convenience 😀


Projet de loi C-11 - Lancez un appel à vos sénateurs dès maintenant !

(Rédigé par Rhonda Cwynar)


Notez : Ce document a été traduit pour votre bénéfice. En cas d'incohérence, la version originale anglaise prévaudra, compte tenu qu’elle est la source de ce contenu. Merci de votre compréhension. (Voir version anglaise ici)


Vous savez donc que le projet de loi C-11 doit être rejeté, mais vous ne savez pas par où commencer pour contacter vos sénateurs provinciaux.


Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous !

Premièrement, vous devez utiliser vos propres…


Curtir
responsibility3-1024x227.jpg
bottom of page